Accueil

Les telecom

L'impact positif global dans les telecom

impact positif global

telecom

69

Tous secteurs

67

Classement

  • 1

    79

  • 2

    69

  • 3

    67

  • 4

    60

Analyse

Ce sont des sites qui se doivent d’être performants mais qui favorisent la transformation courte grâce à des landing pages très fournies. Une architecture des sites qui peut poser des problèmes ergonomiques aux utilisateurs qui ne sont pas là dans une perspective d’achat mais uniquement en quête de renseignements. Orange, dont l’apparence du site semble un peu vieillissante, s’en sort malgré tout très bien en raison d’une conception originelle à la hauteur. Le site est même numéro 1 en matière d’accessibilité et mérite les félicitations du jury !

A contrario, Free a obtenu le pire score en utilisabilité. L’expérience globale ne fonctionne pas en raison de la multiplicité de parcours ultracourts et très (trop) disparates.

À noter que ce secteur arrive tout de même deuxième en SEO ainsi qu’en accessibilité

Axe d'amélioration :

En matière d’utilisabilité, c’est l’exemple de SFR qu’il faut suivre. Cet acteur des télécoms propose l’expérience la plus simple et rationalisée possible même si tout n’est pas parfait.
L’écoconception (bien qu’étant au-dessus de la moyenne) est également un levier d’amélioration, à commencer par un travail pour tous les sites sur la complexité de page.

L'utilisabilité dans les telecom

utilisabilité

telecom

56

Tous secteurs

65

Classement

  • 1

    72

  • 2

    66

  • 3

    53

  • 4

    31

Analyse

SFR est en tête, et cela s’explique en partie par le fait que leur site a été construit sur un modèle E-commerce simple et standardisé, où l’on peut ajouter et cumuler au panier tout type de produits/offres. SFR propose une expérience utilisateur simplifiée avec un site mobile optimisé.

Orange, qui n’apparaît pas à première vue comme le télécom le plus dynamique, voire vieillissant, s’en sort très bien grâce à une conception d’origine solide. Il est même numéro 1 en accessibilité, et nous ne pouvons que les féliciter.

A contrario, Free a obtenu le pire score, l’expérience globale ne fonctionne pas en raison de la multiplicité des landing et des parcours ultracourts.

Axe d'amélioration :

La gestion des erreurs est LE chantier à retravailler. Au vu de la multiplicité des formulaires, des gestions très différentes s’opèrent, avec notamment des contrôles de champs réalisés après un premier clic sur le bouton de validation.

Idem pour le contrôle explicite et feedback : la très bonne performance de SFR ne suffit pas à rehausser le niveau. Les autres acteurs affichent de grosses lacunes dans cette catégorie qui vise à donner des repères et à être davantage explicite avant action.

Peut mieux faire aussi sur la simplicité de l’interface : les pages sont tellement différentes d’une rubrique à l’autre qu’il est difficile de s’y retrouver. On manque de repères, chaque landing possède sa propre ergonomie.

L’impression de simplicité peut être balayée en 1 clic sur certains sites, et d’autres affichent un volume d’information en header souvent conséquent rendant les pages longues et encombrées.

L'écoconception dans les telecom

écoconception

telecom

68

Tous secteurs

60

Classement

  • 1

    77

  • 2

    74

  • 3

    66

  • 4

    54

Analyse

Le secteur s’en sort plutôt bien en étant au-dessus de la moyenne.

Les Télécoms talonnent la Distribution spécialisée avec juste 1 point d’écart, et avec de très bons scores en charge serveur et bande passante. Leur point faible est clairement la complexité des pages due à la largeur de leurs offres (vente de téléphones, box, TV…), de leurs promos (bons plans, offres groupées, etc.) mais aussi de la promotion de leurs services (bouquet de chaînes TV, e-mail, annuaire des boutiques physiques, aide, dépannage, etc.).

À noter, le piètre score de SFR avec un index à 54 alors que le fournisseur d’accès avait été le premier à initier en 2008 une démarche verte auprès de ses consommateurs. Il avait ainsi réduit la taille de ses équipements pour diminuer les recours en matières premières, mis en place l’adoption d’un bouton on/off sur les box pour économiser l’énergie, utilisé davantage de matériaux recyclables… SFR s’affichait avant tout le monde comme précurseur en la matière, une démarche verte certes mais certainement pas Green It…

Axe d'amélioration :

Une solution permettrait de faire considérablement remonter les scores en agissant sur la complexité des pages (notamment la taille du DOM) où tous les acteurs sont dans le rouge systématiquement.

L'accessibilité dans les telecom

accessibilité

telecom

72

Tous secteurs

65

Classement

  • 1

    94

  • 2

    73

  • 3

    65

  • 4

    56

Analyse

Un seul site émerge, et ce, de façon très significative : Orange qui fait ce qu’il faut dans beaucoup de critères (contrastes, taille de typographie, balises alt et Aria mais aussi lien d’évitement, navigation par tabulation, structure de page, balise nav et gestion des formulaires irréprochables) et obtient le meilleur score de l’observatoire tous secteurs confondus !

À noter, Orange fait d’ailleurs partie des 5 sites sur l’ensemble de l’observatoire à publier sa déclaration d’accessibilité et son schéma pluriannuel.

Axe d'amélioration

Comme souvent, un travail est à effectuer sur des éléments qui mettent en évidence une démarche d’accessibilité comme le lien d’évitement, la tabulation et les formulaires. Là encore, seul Orange s’en sort très bien sur chacune de ces fonctionnalités.

L'efficacité SEO dans les telecom

efficacité SEO

telecom

80

Tous secteurs

77

Classement

  • 1

    94

  • 2

    85

  • 3

    83

  • 4

    58

Analyse

Tous les indicateurs SEO mesurés indiquent que SFR surpasse les autres acteurs sur la majorité des éléments analysés. SFR est le meilleur sur la qualité du maillage interne et les nommages de pages.

Avec d’une part une marque plus forte, SFR s’en sort aussi mieux grâce à sa meilleure autorité de domaine et une organisation simplifiée facile à crawler et à comprendre pour les robots d’indexation des moteurs de recherche.

Une situation dont profite nettement Orange qui couvre le plus de mots-clés, avec une part non négligeable de requêtes de conquête par rapport à ses concurrents (16 %, soit 5,6 millions de visites par mois).

Axe d'amélioration :

La performance technique des sites est bien en deçà de ce que l’on pourrait attendre selon les scores Google Mobile Speed et Dareboost.

Contact

Vous souhaitez plus de détails sur les résultats ?
Un audit personnalisé ?

* Champs obligatoires